SABIEN WITTEMAN  
PARCOURS
 
-
Sabien Witteman est née en 1960 aux Pays-Bas. Elle est issue d’une famille d'artistes (musiciens, compositeurs); son grand-oncle le sculpteur Mari Andriessen, était une artiste renommé au Pays-Bas. Dès l’enfance, Sabien montre un intérêt et des dispositions pour le dessin et la musique. Après son baccalauréat, elle se partage entre les deux. Dans les années quatre-vingt Sabien officie en tant que batteuse au sein du groupe Néerlandais underground «The Ex»; punk-rock expérimental, diffusion internationale, toujours en activité.

Après une période de voyages (Europe, Afrique, Asie), elle s’installe à Paris et décide de se consacrer à la peinture. Elle suit alors les cours au Louvre où elle apprend la technique des glacis des maîtres anciens, et travaille parallèlement dans des ateliers d’artistes contemporains. Durant cette période, elle réalise une série de toiles, mettant ses personnages dans des positions qui ne sont pas sans rappeler l’absurdité de la condition humaine vue par Kafka ou Francis Bacon.

En 1993, Sabien s’installe en Bourgogne où elle vit et travaille. Elle travaille alors sur de nouvelles expérimentations de techniques et de couleurs, mais toujours sur le même sujet : l’homme et sa nature profonde.

Depuis 2004, elle porte un regard sur ceux qui détiennent le pouvoir et produit plusieurs séries de travaux sur ce thème, intitulés: «Les Hommes d'Affaires» 2005-2008 «Give me a break 2008-2010 et «Cheese» 2010-2013. Ce sujet n'est pas anodin, car elle a plusieurs fois dans sa vie eu l'occasion d'être confrontée à cette classe sociale, d'une part par le biais de jobs « alimentaires » et d'autre part de par sa propre histoire familiale, son grand-père qui était ministre des affaires intérieurs aux Pays-Bas dans les années cinquante.

En parallèle à ses expositions, elle réalise également des peintures murales, des portraits et des prestations «Livepaintings», au cours desquelles elle peint en direct devant un public. La musique est toujours demeurée vivante en arrière-plan dans sa vie, et récemment, avec une nouvelle inspiration, Sabien est retournée vers la passion de sa jeunesse (accordéon, chant, batterie). Avec son compagnon Patrice Ferrasse (plasticien également), ils ont crée le duo «ERWTENSOEP». (www.erwtensoep.fr)